Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les pires mensonges du fitness (2)

Deuxième volet de notre article consacré aux mensonges de l'industrie du fitness. Ici un mythe encore trop répandu : "Pour être musclé, il faut de grandes connaissances." Mensonge !

Mensonge : Pour être musclé, il faut de grandes connaissances.

 

Vous savez sans doute ce que je pense des « Jean-Scientifiques ». Dans cette époque de l’information en continue, beaucoup perdent un temps fou à potasser sur des mauvaises études scientifiques comme une recherche du Saint-Graal. La musculation n'est pourtant pas tellement une pratique d'intellectuels. Pour développer son esprit et accroître ses connaissances, il y a mieux. Pour autant, je n'invite personne à pratiquer bêtement ou à brûler ses livres qui traitent de la nutrition ou de l'entraînement. J'en ai moi-même lu des milliers de pages ! Il faut juste garder à l'esprit que ce n'est pas ça qui permet de se faire un « gros » physique. Cela peut vous guider, cela peut satisfaire une curiosité intellectuelle ou vous aider si vous êtes professionnel du sport, mais ce n'est pas un élément indispensable à la réussite. Quand je parle de connaissances, j'entends une certaine science sur le corps humain et l'alimentation.

Le corps humain est à la fois une machine très complexe et un écosystème qui repose sur des choses très simples : l'homéostasie et l'adaptation. L'organisme cherche en permanence à s'auto-réguler.

Provoquez une adaptation, aidez-le à retrouver son équilibre, et vous aurez déjà tout compris à la musculation.

 

Pour être musclé, il ne faut donc pas nécessairement de grandes connaissances. Et l'inverse aussi est faux, car non seulement il ne faut pas forcément connaître beaucoup de choses pour devenir musclé, mais aussi, quelqu'un de très musclé n'est pas forcément quelqu'un qui connaît beaucoup de choses à la (pseudo) science de l'entraînement. Vous l'aurez compris, on peut devenir musclé presque par accident. La personne qui possède une bonne disposition génétique peut se forger un physique hors du commun en s'entraînant très mal et sans respecter aucun principe « scientifique » de la musculation. Je crois que c'est encore plus vrai chez les filles où l'on peut trouver des physiques très avantageux et qui n'ont jamais mis les fessiers sous une barre de squat. La nature hait l'égalité, c'est ainsi.

 

Les commentaires sont fermés.