Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est quoi la "motivation" ?

Motivation, motivation... On en voit partout de "la motivation". Vous êtes motivés à être motivés, vous ? Mais d'abord, de quoi on parle quand on parle de "motivation" ? Je crois qu'il est sain de s’appesantir parfois sur le sens des mots, de prendre le temps de les définir pour qu'ils ne deviennent pas qu'un graphème à usage cosmétique.

Du latin motum/movere; mouvoir, la motivation est, étymologiquement, le fait de se trouver un motif. La motivation induit donc l'idée de mouvement et de cause de mouvement. Mais passons, aujourd'hui je ne vais pas faire un long article de fond sur la sémantique. Essayons plutôt de faire simple et allons droit au but dès le départ :

La motivation, c'est faire les choses, même quand on n'a pas envie de les faire.

Voilà qui résume tout. Pourquoi je dis ça ? Parce qu'on rencontre parfois des personnes qui prétendent être motivées. Elles pensent l'être, le ressentent sincèrement ! Mais elles le sont uniquement quand elles ont l'énergie et l'envie de faire les choses. À la moindre contrariété, coup de fatigue, baisse de morale, la motivation fondra comme neige au soleil ! On connait tous ça, moi le premier. On est facilement motivés, la veille, quand on prévoit de s'entraîner, mais on l'est des fois moins, au moment de s'y mettre. C'est pour ça qu'il faut s'y tenir, le faire quand même, car on l'avait prévu.

Pour paraphraser des mots connus, je dirais qu'il n'y a pas de motivation, mais seulement des preuves de motivation, et d'ajouter : des actes de motivation !

Vous êtes motivés à accomplir vos objectifs ? Prouvez votre motivation en agissant, même contre vous-même. La motivation n'est pas un état passager, ne la confondez pas avec l’excitation. Lorsque tout sera contre vous, lorsque tout vous poussera à laisser tomber, faîtes quand même ce que vous devez faire, et là, alors à ce moment, vous pourrez dire que avez été réellement motivés. Sur le moment, vous n'y prendrez sûrement pas autant de plaisir que les fois où vous agissiez sur le coup de l’excitation, ça sera peut-être une galère pénible, mais peu importe, ça sera fait.

Voilà, je vous avez prévenu que l'article ne serait pas long.

 

À tous, pour cette rentrée, je vous souhaite de trouver la force qui vous aidera à devenir une personne meilleure (physiquement) et une meilleure personne (moralement).

 

- Franck -

 

Les commentaires sont fermés.