Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les programmes de musculation en PDF, mon avis critique ! (Franck)

 

Je n'arrête pas d'en croiser de partout ! Ces programmes de musculation, souvent de 12 semaines, téléchargeables, qui promettent des résultats rapides et probants. Ces dernières années, ils se sont multiplié en visant le public féminin à travers les réseaux sociaux.

Je ne donnerai pas mon avis détaillé sur ces programmes pour plusieurs raisons. La première c'est que je les connais très mal, je serai donc mal placé pour juger la validité de ces derniers au cas par cas. La seconde c'est que je ne veux pas rentrer dans une logique de clash ou de dénonciation. Je vais donc donner mon point de vue sur le phénomène en général et expliquer les bons et les mauvais côtés qui sont communs à ce type d'entraînements.

 

 

En fait, je ne vais pas faire un exposé magistral, je vais plutôt vous raconter ce qui m'a sauté aux yeux. Le détail qui m'a interpellé, c'est en voyant toutes ces filles qui partagent leurs avis après avoir testé ces fameux programmes. Souvent, ce qu'elles disent après leur toute première séance ressemble à peu près à ça : "Wahou j'ai testé le programme X-booty-truc de @coachbienpeigné et je suis complètement morte ! Ce programme m'a tué, demain je vais avoir pleins de courbatures !".

Voilà, c'est en substance ce que j'ai pu lire plusieurs fois et qui m'a fait « tilter ». Personnellement, en coaching privé ou à distance, j'ai toujours essayé de faire l'exact opposé. En effet, j'ai beaucoup de mal à comprendre comment il est possible de calibrer la difficulté d'un programme pour une personne donnée dès la première séance. Je ne comprend pas non plus l'intérêt en terme d'apprentissage et d'efficacité sur le long terme, d'une telle stratégie. Enfin... ne soyons pas faussement naïfs ; je crois en réalité avoir très bien compris l'intérêt de ce genre de séance "de la mort".

Le but est simplement d'en mettre plein la vue, en d'autres termes : de la poudre aux yeux.

Pensons aux clientes, il faut qu'elles en aient pour leur argent ! Elles doivent transpirer pour se dire « ça c'est un bon programme ! », et au pire, si c'est trop dur pour elles, elles n'auront pas le reflex de remettre en question le bien-fondé du programme et se diront qu'elles doivent progresser, que c'est un challenge, qu'il ne faut « rien lâcher » et que « avec de la détermination et blabla »... (et « n'oubliez pas mon code promo ».)

Depuis près de 8 ans où j'exerce en tant que coach sportif, j'ai toujours expliqué aux personnes que j'ai suivi que lors de nos premières séances « nous travaillerons les muscles qui ne se voient pas. ». D'expérience je peux assurer qu'il s'agit de la meilleure façon de faire ! Un bon programme sportif doit commencer par un bilan, pas seulement un bilan au niveau des capacités de force et d’endurance, mais surtout un bilan sur les capacités de mobilité, de placement du corps, une évaluation de la qualité des mouvements. Ensuite, vient la pédagogie, et si nécessaire, une petite remise à zéro posturale. Pas besoin d'y passer des mois, deux petites semaines peuvent être suffisantes et croyez-moi, elles feront vraiment la différence !

 

Voilà donc ce que je trouve néfaste dans les programmes de coach en téléchargement, cette recherche d'une illusoire « efficacité » immédiate. Faire croire aux pratiquant(e)s que cette efficacité se mesure à l'intensité de l'effort cardio-vasculaire et aux courbatures du lendemain. C'est tout simplement une illusion, de la poudre aux yeux.

Cela va d'ailleurs totalement dans le sens de ce que nous dénonçons souvent sur ce blog, dans de nombreux domaines, à propos de cette époque du défilement, du flux, du live, du buzz, du rapide et du sans limites.

Ensuite, si je reproche à ce genre de programmes de n'être pas assez évolutifs, ni assez pédagogiques et personnalisés, j'ai toutefois conscience qu'il s'agit d'une des limites intrinsèques au format. Je ne doute pas que les créateurs de ces programmes aient sincèrement taché de faire de leur mieux pour réunir les meilleurs exercices et la meilleure périodisation. D'ailleurs il existe peut-être des programmes de ce type qui ne souffrent pas du tout des tares que j'ai énoncé dans cet article ! Et peut-être qu'un jour aussi j’essaierai de créer le mien en tâchant de palier au mieux à ces inconvénients. Pour l'instant, je n'en ai pas croisé, et ce que j'ai vu ressemblait plutôt à une sorte de fourre-tout à haute intensité. Nul doute que ce format ne sera jamais parfait et que rien ne pourra donc remplacer les conseils personnalisés de vrais professionnels ou l'expérience acquise au fil des années.

 

Ne cherchez donc pas l'efficacité rapide à tout prix, et ne croyez pas non plus qu'elle se mesure toujours à la sueur de votre front !

"Train harder", c'est bien, mais "train smarter", c'est mieux.

 

- Franck -

à lire aussi (pour ceux qui se disent "oui mais ça marche !"):

http://www.powerful-living.fr/archive/2016/11/14/la-methode-chinoise-5874126.html

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel